top of page
  • Photo du rédacteuralexandredegendt

Nuit de folie en voguant vers la Suisse 🇨🇭pour les 10-12.

Dernière mise à jour : 23 mars 2022

Reportage au cœur du passionnant voyage en car des classes de 5e et 6e années vers Ayer et le Val d’Uccle.

Petit descriptif du début à la fin :

Dimanche 20 mars. 20h00 : les moteurs des cars sont chauds. Nos chauffeurs suisses réglés comme des coucous sont parés au départ ! Pas de bol, ils sont chez les belges… il va falloir attendre quelques enfants perdus que Google Map (ou pas) a guidés vers d’autres horizons que le parking de la rue Zwartebeek…

20h25 : ça y est ! On peut partir ! Tous en route ! Grand enthousiasme de tous les enfants !

- « Enfin débarrassés de nos parents ! La honte quoi : ils ont même pleuré et ils m’ont fait des grands signes pendant 25 minutes en attendant ceux qui étaient passés manger un Quick et du coup étaient en retard ! » (j’insiste sur le fait que ceci est une citation et non une invention de l’auteur de ce texte)




20h50 : record battu : premier vomi après seulement 25 minutes.

Pas d’inquiétude chers Parents, situation gérée avec professionnalisme par la super équipe : tout est arrivé à bon port dans un sac hermétique et l’enfant a été immédiatement réhydraté, guidé à l’avant du car et se sentait tellement bien aise après les soins donnés qu’on l’aurait vu courant comme un guépard lors d’un jeu improvisé à notre première halte au Luxembourg.

21h : un petit film philosophique est lancé dans les cars et, non… il ne s’agit pas des « Bronzés font du ski » ! Pour certaines, c’était trop philosophique…




22h45 : halte au Luxembourg. Tout le monde passe à la toilette et se défoule un peu voire beaucoup histoire de se fatiguer.


23h30 : nous sommes à peine remontés à bord de  »L’Oiseau Bleu » que tout le monde dort d’un coup ! Ouf… ils seront en forme demain…sauf M. De Gendt qui passe, vite fait, photographier quelques passagers de son car pour rassurer les parents sur le fait que les sièges sont confortables et que vos petits chéris sont épanouis ! La preuve en image ci-dessous :


Pour les parents qui se poseraient des questions sur l’état des autres cars, il semblerait qu’ils soient tous dans le même état léthargique sauf que tous les professeurs s’y trouvant n’ont pas pu collaborer aux photos nocturnes. Prière de bien vouloir les excuser, ils n’ont aucun tort si ce n’est d’avoir croisé le marchand de sable…

Lundi 21 Mars.

3h35 : Entrée en territoire helvétique. Personne ne le remarque. Ça ronfle, ça bave et ça claque des dents. Les classes n’ont jamais semblé si calmes. Nous passons la ville frontière de Bâle, ses nombreux tunnels et chantiers mais aussi ses nids de poules et autres trous. Toujours aucun réveil !


3h55 : arrêt à la pompe à essence. Un élève se réveille et est subjugué par la beauté des lieux : « Eh les gars, on est en Suisse ! »

Tout le monde est réveillé en 10 minutes !


4h20 : le car repart.

4h22 : tous les enfants se rendorment… les profs pas ! Certains le vivent mal 😩😴😓😴😅



5h37 : Petite pause à Gruyère 🧀. Pas de fromage à l’horizon. Quoique…



5h51 : nous commençons à observer le relief. Les alpes nous encerclent déjà


6h10 : nous longeons le lac Léman. Juste magnifique 🤩 ! Les enfants sont émerveillés !



7h00 : dernière pause avant les lacets ! On accroche son estomac et en avant !




8h00 : Pile à l’heure ! Nous sommes bien arrivés ! Nous reviendrons vers vous tous les deux jours minimum pour vous raconter toutes nos aventures ! Profitez bien, vous aussi, chers Parents !







Posts récents

Voir tout

Gare aux déchets ! L’ecoteam s’attaque à eux.

1 / 1 A l’école Saint Vincent de Paul, les vilains déchets qui parfois se retrouvent dans la cour de récré ont de quoi s’inquiéter. Nous leur menions déjà la vie dure en imposant la collation zéro déc

Comments


bottom of page